PQ15

Le PQ-15, composé de 25 cargos, se trouve au centre du dispositif ; il est couvert à distance par  4 croiseurs légers et autant de destroyers qui se trouvent une centaine de nautiques au NNW de lui. Le Lützow et 3 flottilles de destroyers sont à une soixantaine de nautiques au sud-est du convoi.

Le dispositif s’organise de la façon suivante :

Pour les britanniques :

  • Le convoi PQ15 (25 cargos) est escorté par deux division de destroyers :

-         la première (Milne, Matchless, Marne), commandée par Hervé (Commander Harrington), est en ligne de front à l’avant du convoi ;
-         l’autre (Inglefield, Escapade, Faulknor) est commandée par Dominique (Commander Aylwin) et est à l’arrière du convoi ;

  • La force de soutien se trouve à une centaine de nautiques au NNW du convoi. Elle est formée de deux divisions de croiseurs escortés par 4 destroyers :

-         la première division de croiseurs (Manchester et Trinidad) estsous le commandement du chef du groupe de soutien (contre-amiral Woodward – Philippe) ;
-         la deuxième division de croiseurs (Kenya et Nigeria) est commandée commandée par Nicolas (commodore Vaughan) ;
-         les destroyers (Somali, Ashanti, Eskimo, Punjabi) sont commandés par Bruno  (commander Worthington) ;

Pour les allemands :

  • le Lützow, portant la marque de l’amiral Cilliax (Arnaud) ;
  • la 6ème flottille de contre-torpilleurs (Z10, Z14, Z15, Z16) commandée par Thierry ( capitaine de vaisseau Schulze-Henrichs) assurant sa protection ;
  • la 5ème flottille de contre-torpilleurs (Z5, Z4, Z7, Z8), commandée par Stéphane (capitaine de vaisseau Bergen), chargée d’attaquer le convoi par l’est ;
  • la 8ème flottille de contre-torpilleurs (Z23, Z24, Z25, Z27), commandée par Charles (capitaine de vaisseau Gottfried Pönitz), chargée d’attaquer le convoi par l’ouest.

Pendant que le convoi continue sa route à 8 noeuds vers l’est, le contre-amiral Woodward, commandant de la force de soutien, ordonne de monter la vitesse à 25 n cap au 110 pour le rattraper.

Les allemands, de leur côté divisent leurs forces pour assaillir le convoi de différents côtés. Le  Lützow et la 6ème flottille mettent le cap au 326 à 12 n pour l’attaquer par le sud. Le croiseur allemand lance deux hydravions qui s’écrasent tous les deux au catapultage. La 5ème flottille se dirige vers le nord à 18 noeuds avant de mettre le cap à l’ouest à 12 n pour prendre position à l’ouest du convoi. Enfin, la 8ème flottille file 20 n vers le nord-ouest pour attaquer par l’ouest.

Pendant ce temps, la météo devient plus clémente mer force 4 et visibilité de 25,000 yards.

Télécharger le compte rendu complet

Télécharger le dossier allemand

Télécharger le dossier britannique

Les commentaires sont fermés.